Conférence au LEO, 12 mars 2015

Conférencières : Élise Dubuc et Carole Delamour.

Titre de la communication : « Le teuehikan à Mashteuiatsh à la croisée des chemins. Les multiples échos d’un tambour ».

L’événement s’inscrit dans le cadre du cycle de conférences du LEO (Laboratoire d’ethnomusicologie et d’organologie), et aura lieu au local A-873 de la Faculté de musique de l’Université de Montréal, le 12 mars prochain, à midi.

La communauté ilnu de Mashteuiatsh, au Lac Saint-Jean, revendique depuis 2005 son intention de rapatrier son patrimoine culturel. Depuis 2011, plusieurs organismes de la communauté collaborent à l’Alliance de Recherche Université — Communauté Tshiue-Natuapahtetau-Kigibiwewidon, dirigée par Élise Dubuc, qui porte sur la restitution et la réappropriation des objets et des connaissances culturelles autochtones.

Dans le cadre d’une démarche de reprise de contrôle de leur patrimoine, nous focaliserons nos réflexions sur les diverses significations du teuehikan, ou tambour. Le teuehikan est plus qu’un instrument de musique, car il est traditionnellement utilisé pour entrer en communication avec l’esprit des animaux et des ancêtres. Dans un contexte où la pratique du teuehikan est en train de se perdre, il revêt une importance majeure pour les Ilnuatsh. Les démarches entourant leur demande de rapatriement soulèvent plusieurs enjeux. Nous discuterons d’une part des enjeux muséaux et politiques et d’autre part nous explorerons les enjeux culturels que pourraient représenter la restitution et la réappropriation du teuehikan et des connaissances associées.

©Photo de Marie-Ange Raphaël, NMAI
© Photo de Marie-Ange Raphaël, NMAI
© Photo de Janine Tremblay, NMAI
© Photo de Janine Tremblay, NMAI