Field Museum

Le Field Museum of Natural History a travaillé et collaboré avec de nombreuses tribus amérindiennes et autres groupes indigènes, à la fois nationaux et internationaux, incluant les Premières Nations canadiennes. Le musée se présente comme une institution éducative qui cherche à accroître les connaissances sur la diversité de la vie sur la Terre ainsi que la compréhension des différents peuples du monde et de leurs cultures.

Le Field Museum a été fondé le 16 septembre 1893 dans l’État de l’Illinois sous le nom de Columbian Museum of Chicago. En 1905, l’institution a changé de nom. Le Field Museum of Natural History et ce honorait alors l’un des premiers grands bienfaiteurs du musée, Marshall Field, et pour mettre une emphase sur les collections de sciences naturelles en anthropologie, botanique, géologie et zoologie dont il dispose.

Le Musée détient des collections encyclopédiques composées de spécimens biologiques et géologiques et d’objets culturels. Telle une grande bibliothèque de recherche, ses ensembles de plus de 20 millions d’items consistent une part prépondérante de l’ensemble des connaissances mondiales concernant les sciences, les sciences humaines et les arts. Combinant les champs de l’anthropologie, de la botanique, de la géologie, de la paléontologie et de la zoologie, le Field Museum aborde une approche interdisciplinaire afin d’accroître la compréhension du passé, du présent et de l’avenir de la Terre, de ses plantes, ses animaux, ses peuples et leurs cultures, de sorte que nous puissions mieux concevoir, respecter et célébrer la nature et toute autre personne.