Jimmy Siméon

Jimmy est Ilnu et il a grandi à Mashteuiatsh qu’il a ensuite quitté pour cumuler une multitude d’expériences, tout en conservant un contact étroit avec sa famille, sa communauté et le territoire. Il est impliqué depuis trois ans avec le Parc Sacré de Mashteuiatsh, un organisme à but non lucratif qui œuvre à la sauvegarde et à la transmission des savoirs des Piekuakamiulnuatsh sur les plantes médicinales.

Il vient de terminer un certificat en études autochtones à l’Université de Montréal, ce qui complète son bac par cumul, qu’il a débuté à l’Université du Québec à Chicoutimi par un certificat en géographie et un autre en sciences de l’environnement. Il a rejoint l’équipe du projet de recherche à la fin de 2015. Son travail se concentre sur la base de données et sur les collections de Frank Speck qui se trouvent au NMAI et au Field Museum. Il se rendra aussi à 2 reprises à Kitigan Zibi pour participer à des rencontres de travail au Centre culturel.

Jimmy sera de retour à l’Université de Montréal en septembre 2016 pour entamer une maîtrise en ethnologie. Il étudiera la transformation et la reconstruction du lien avec le territoire traditionnel pour une famille ilnu à la suite d’une rupture de nature anthropique et intergénérationnelle.