Miriam Clavir

Miriam ClavirMiriam Clavir a reçu un baccalauréat en Anthropologie de l’Université de Toronto, une maîtrise en Conservation de l’art de l’Université Queen et un Doctorat du département des études muséales de l’Université de Leicester.

Elle a travaillé comme conservatrice-restauratrice des collections au Royal Ontario Museum, pour Parcs Canada et, entre 1980 et 2004, a été conservatrice puis restauratrice principale au Museum of Anthropology (MOA) à l’Université de Colombie-Britannique. Auteure de plusieurs articles sur la conservation visant un lectorat professionnel ou plus élargi, elle a publié en 2002 l’ouvrage Preserving What is Valued: Museums, conservation and First Nations.

Miriam est actuellement chercheure agrégée au MOA et a enseigné dans différentes universités. En 2012, Bayeux Arts publiait son premier roman: Insinuendo: Murder in the Museum.

Publications récentes :

2015. Coombes, Annie E. and Ruth B. Phillips, (Eds.) “Preserving the Physical Object in Changing Cultural Contexts”, The International Handbooks of Museum Studies: Museum Transformations, John Wiley & Sons, Ltd., pp. 387-412.

2009. “Conservation and Cultural Significance”, Principles of Conservation, (Eds. A. Richmond and A. Bracker) Elsevier Butterworth-Heinemann, London, pp. 139-149.

Présentation :

25 février 2015. “Responding To Indigenous Perspectives: Changes, Challenges, and Common Ground”. Bard Graduate Center, Conservation Conversations series.

Site Web officiel de Miriam Clavir :

miriamclavir.ca