Peter Decontie

L’aîné Peter Decontie est marié à Yvette ; ensemble, ils ont eu quatre enfants, sept petits-enfants et un arrière petit-enfant. Il est le gardien du feu sacré pour la nation algonquine anishinabeg de Kitigan Zibi. Lorsqu’une loi de la province de Québec lui a interdit l’accès au territoire traditionnel algonquin, il a résisté en vertu des droits ancestraux des Algonquins et, avec d’autres personnes, il a porté la cause devant la Cour suprême du Canada (1983 à 1996), dont la décision lui a permis de continuer à transmettre les connaissances traditionnelles aux jeunes générations. Il encourage fortement la poursuite des traditions algonquines et partage constamment ses enseignements et ses prières avec les autres. Il parle couramment sa langue, l’anishinabemowin, et il continue à défendre les droits linguistiques des Premières Nations, la revitalisation culturelle et la protection de la Terre Mère.